13 septembre 2017

Le Conseil des académies canadiennes (CAC) est heureux d'annoncer que le ministre des Sciences lui a demandé, au nom de l'Agence de la santé publique du Canada, soutenue par l'Agence canadienne d'inspection des aliments et les Instituts de recherche en santé du Canada, d'examiner l'état actuel des connaissances relatives aux incidences socioéconomiques de la résistance aux antimicrobiens (RAM) sur les Canadiens et sur leur système de soins de santé.

« Nous sommes heureux d'accepter ce nouveau projet, qui aura d'importantes implications au Canada et dans le reste du monde », a indiqué M. Eric M. Meslin, Ph. D., MACSS, président-directeur général du CAC. « Ce projet arrive à point nommé, puisque la RAM constitue un des domaines prioritaires d'une de nos académies membres, l'Académie canadienne des sciences de la santé, et nous sommes impatients de travailler avec l'ACSS sur ce projet. Il est essentiel que la science et les données probantes éclairent l'élaboration d'une politique judicieuse qui permettra de traiter cet épineux problème de santé publique qu'est la résistance aux antimicrobiens. »

La RAM représente une menace croissante pour la santé mondiale. Les patients contaminés par des pathogènes résistants aux médicaments courent un risque accru de contracter des infections graves, de subir des hospitalisations prolongées et même de mourir. Même les infections les plus courantes deviennent plus difficiles à traiter avec les médicaments actuellement disponibles et peu de nouveaux antibiotiques sont en cours de développement. Comme la prévalence des organismes résistants aux antimicrobiens augmente, il est important de comprendre quelles incidences cette situation aura sur les Canadiens et sur leur système de soins de santé. 

« Ce projet d'évaluation arrive à un moment particulièrement favorable », a indiqué Mme Carol P. Herbert, présidente de l'Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS). « Demain, les membres de l'ACSS se réuniront pour leur forum annuel, qui porte cette année sur la RAM. Dans leurs discussions, ils examineront explicitement le projet d'évaluation sur la RAM confié par le gouvernement en vue de conseiller les membres du comité d'experts et d'éclairer leurs délibérations. Nous sommes tous impatients à l'ACSS de collaborer étroitement à ce projet. »

Guidé par son comité consultatif scientifique, le CAC met actuellement sur pied un comité d'experts multidisciplinaire et multisectoriel chargé de réaliser cette évaluation. Les académies membres du CAC - la Société royale du Canada, l'Académie canadienne du génie et l'Académie canadienne des sciences de la santé - fournissent également des conseils et des commentaires essentiels tout au long du processus d'évaluation, y compris en ce qui a trait au choix des membres du comité d'experts et aux processus de diffusion. Plusieurs experts sont également des membres ou des Fellows de ces académies.

Le comité d'experts sera constitué au cours des prochains mois et une première réunion en personne devrait avoir lieu au début de 2018. Le rapport final devrait être publié en 2019.

Des informations plus complètes sur ce projet et sur le mandat du comité d'experts peuvent être obtenues ici

Pour en savoir plus sur le prochain Forum de l'ACSS sur la RAM, suivez ce lien.

[Voir Toutes les Nouvelles]

Améliorer l’innovation grâce à de meilleures pratiques de gestionLe comité d'experts sur l’enseignement et la formation en gestion de l’innovation
Rivaliser dans une économie mondiale axée sur l’innovation : L’état de la R-D au CanadaLe comité d'experts sur l’état de la science et de la technologie et de la recherche-développement industrielle au Canada
Favoriser la mobilité des aînés canadiensLe comité d'experts sur les besoins de transport d’une population vieillissante
La valeur du transport maritime commercial pour le CanadaLe comité d'experts sur la valeur sociale et économique du transport maritime commercial pour le Canada
Politique scientifique : Considérations pour les gouvernements infranationauxRapport d'atelier

Conseil des académies canadiennes

Fondé en 2005, le Conseil des académies canadiennes (CAC) est un organisme indépendant à but non lucratif.

Le CAC soutient des évaluations scientifiques indépendantes, effectuées par des experts, qui alimentent l'élaboration de politiques publiques au Canada.

Les évaluations sont menées par des comités pluridisciplinaires indépendants formés d'experts canadiens et étrangers. Ces distingués experts participent bénévolement aux travaux des comités mis sur pied par le CAC. Plusieurs d'entre eux sont membres des académies du CAC. Académies membres. [[Pour en savoir plus...]]

Les rapports d'évaluation du CAC sont publiés et accessibles au public sans frais en français et en anglais sur le site Web du CAC, ainsi que sur les sites Scribd et Google Books.


Télécharger les rapports les plus récents :

   

Vous désirez soumettre une question en vue d’une évaluation, veuillez consulter la page Renseignements pour les commanditaires.


Suivez-nous sur :

     

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

La sécurité alimentaire dans le Nord du Canada

Il est bien connu que dans le Nord du Canada, l’insécurité alimentaire constitue un problème ...
détails
Académies membres