Quoi de neuf?

27 octobre 2016

Le Conseil des académies canadiennes (CAC) est heureux d'annoncer qu'il organise un atelier d'experts sur les idées proposées en Alberta en matière de politique scientifique. L'atelier réunira des experts canadiens et étrangers qui auront pour mandat d'examiner les diverses dimensions des systèmes scientifiques infranationaux ainsi que le rôle d'une politique scientifique infranationale.

« Nous sommes heureux d'entreprendre ce projet », a signifié Eric M. Meslin, Ph.D., MACSS, président-directeur général du CAC. « C'est une évaluation qui pourrait aborder des stratégies qui s'appliqueraient en Alberta, au Canada et ailleurs. »

Un atelier d'une durée de deux jours, qui se tiendra en novembre 2016, réunira un groupe multidisciplinaire et multisectoriel d'éminents experts canadiens et étrangers en vue d'examiner, de valider et de faire progresser les travaux menés en Alberta en matière de politique scientifique. Au cours de cet atelier, les experts se pencheront sur les éléments qui doivent être pris en considération dans l'élaboration d'une politique scientifique à l'échelle infranationale. Plus particulièrement, ils :

  • débattront et valideront les principaux objectifs de l'établissement d'une politique scientifique infranationale, en particulier sur le plan des connaissances et du capital humain et social.
  • cerneront les éléments et les caractéristiques nécessaires à la réussite d'une entreprise scientifique (par exemple, le financement, la confiance, les capacités, la culture scientifique, les interconnexions et les relations de soutien), particulièrement à une échelle infranationale.
  • se pencheront sur les intentions possibles d'une politique scientifique infranationale, sur les caractéristiques importantes d'une telle politique et sur le rôle que la politique devrait avoir dans la prise des décisions d'investissement. 

Pour diriger la conception de l'atelier, réaliser les recherches initiales nécessaires et rédiger le rapport sommaire de l'atelier, le CAC a mis sur pied un comité directeur de l'atelier composé de cinq membres et présidé par Joy Johnson, MACSS, vice-présidente de la recherche à l'Université Simon Fraser. Les autres membres du comité directeur sont : Paul Dufour, professeur auxiliaire, Institut de recherche sur la science, la société et les politiques publiques; Université d'Ottawa, directeur, Paulicy Works; Janet Halliwell, directrice, J.E. Halliwell Associates Inc.; Kaye Husbands Fealing, directrice et professeure, School of Public Policy, Georgia Institute of Technology; et Marc LePage, président et chef de la direction, Génome Canada.

Guidé par son comité consultatif scientifique et en collaboration avec le comité directeur de l'atelier, le CAC procède actuellement à la mise sur pied d'un groupe d'experts multidisciplinaire et multisectoriel qui participera à l'atelier de deux jours. Les académies membres du CAC - la Société royale du Canada, l'Académie canadienne du génie et l'Académie canadienne des sciences de la santé - constituent une source importante de membres pour les comités d'experts. Plusieurs experts sont également membres ou fellows de ces académies.

Les résultats de l'atelier seront publiés dans un rapport sommaire final au printemps 2017. Cette évaluation sous forme d'atelier est financée par une subvention du gouvernement de l'Alberta.

[Voir Toutes les Nouvelles]

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

Expert en vedette : Max Blouw

Max Blouw est l’ancien recteur et vice-chancelier de l’Université Wilfrid Laurier. Il avait auparava...
détails