Quoi de neuf?

10 juillet 2008

D’après un comité d’experts nommé par le Conseil des académies canadiennes, on ne dispose que de trop peu d’informations pour pouvoir évaluer globalement les risques que présente, pour la santé humaine et pour l’environnement, l’introduction de nanomatériaux et de nanoproduits dans la société. Le comité n’a pas trouvé, cependant, de données indiquant que les nanoproduits existant à l’heure actuelle sur le marché canadien présenteraient des risques ne pouvant pas être gérés dans le cadre des stratégies de gestion des risques disponibles au Canada.

Communiqué de presse

[Voir Toutes les Nouvelles]

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi

Recevez nos avis, communiqués, publications, etc.!
Préférence English  Français
En vedette

Expert en vedette : Max Blouw

Max Blouw est l’ancien recteur et vice-chancelier de l’Université Wilfrid Laurier. Il avait auparava...
détails